mikan music articles
Live report Tamurapan @ Shibuya O-WEST (15-12-2008)
Par Shimoa, le 08-01-2009 à 20:00:00
Ce live, le dernier de 2008 pour Tamurapan alias Ayumi Tamura, a lieu au Shibuya O-WEST, salle appartenant comme son nom l'indique au groupement des Shibuya O. La salle est à taille humaine, sobre, propre, et semble bien foutue (pas de pilier qui gêne le public ou de barrière qui gêne les guests). Sous le regard bienveillant des parents de l'artiste, le concert commence.
■  Authentique

Tamurapan Live - 01
Le show est introduit par une musique type '60s, et des halos de lumière se baladant à toute vitesse sur le rideau (car il y a en a un). Puis à l'ouverture de ce dernier, un puissant projecteur vient dessiner la silhouette d'une Tamurapan affublée d'une énorme rose dans les cheveux. Quatre musiciens l'accompagnent sur scène, un bassiste, un batteur, un pianiste et un guitariste. La première chanson, Chirigiwa no Aji, est plus l'occasion pour Tamurapan de saluer la salle qu'autre chose. Et c'est sur l'intro d'O-mae Buta da na que la chanteuse s'adresse pour de bon au public, révélant un fort capital sympathie et une grande aisance sur scène. La chanson en elle-même est superbe, les envolées de ses refrains délicieuses. Dans son jeu de scène, Tamurapan est aux antipodes de la star pop : elle est la chanteuse authentique, "familiale", pas celle que l'on idolâtre mais celle dont on se sent proche.

Tandis que le guitariste prend une acoustique, la formation entame Don Dake Matsu no yo : si le chant est irréprochable sur la majeure partie de la chanson, il l'est peut-être moins sur ce court passage où l'orchestration s'efface et Tamurapan va dans les graves. Une autre impression qui ressort est celle d'une instru (et c'est vrai pour l'ensemble du concert) beaucoup plus riche et présente que dans les versions studio. Puis c'est sur une scène plongée dans les ténèbres que Tamurapan entame Nobody Knows a capella, avant que l'instru ne la rejoigne telle une fleur éclosant d'un coup. Quelques secondes après la fin de ce titre, l'artiste nous sort un "Je me suis fait couper la frange" qui se pose... là. C'est l'humour Tamurapan, et la séquence rigolade qui s'en suit est l'occasion de renforcer la complicité entre la fosse et la scène.

Tamurapan Live - 04
Sur Hollywood, une des chansons les plus légères et divertissantes de l'artiste, l'éclairage est plus travaillé que sur les précédents morceaux avec des faisceaux de lumière multicolores largement inspirés du nouveau design de mimu (huhu). Plus sérieusement, je ne suis pas sûr d'avoir déjà rencontré quelque chose d'aussi agréable visuellement en live. Bref, une chanson plus légère comme je le disais, qui est l'occasion de faire participer (par applaudissements) des spectateurs qui jouent très bien le jeu ! Parfois même si bien qu'Ayumi se marre et les félicite d'un "yeaah" super kitsch. Je m'attendais à un public moins joueur mais pas du tout, 90% des gens participent et se balancent tel un régiment de Télétubbies !

■  Talentueuse

Tamurapan Live - 03
Semenai Day est une de mes chansons préférées, et elle sonne ici plus rock qu'en version studio avec un solo de guitare qui s'est vu bien overdrivé, tandis que le piano file à 100 à l'heure. L'éclairage continue à bien faire son travail, isolant les musiciens actifs quand il faut. Des musiciens qui quittent d'ailleurs la scène après ça, et le staff apporte une console qui va accompagner Tamurapan sur Sonna Koto nara Kawasaki he Ikou. Intervenant à la mi-concert, cette -nouvelle- chanson est comme un break et une bouffée d'air frais : très enfantine et objet de balancements de bras, elle loue aussi les mérites des différents quartiers de Kawasaki.

Après cet instant qui nous était présenté par Chantal Goya Productions, arrive une chanson qui fait l'effet d'un contre-pied : Keeth to Momo, ballade triste sur l'histoire de deux êtres contraints de se séparer malgré leur amour réciproque. Tamurapan est seule sur scène au piano, simplement accompagnée par des percussions en BGM. Puis arrive Kaiten Mokuba et là, c'est une autre Tamurapan que nous avons sous les yeux : elle n'est plus la figure enfantine et attachante mais l'auteur-compositeur qui vit pleinement sa chanson, la performance apparaissant d'autant plus "personnelle" qu'elle est toujours seule sur scène. Les moments forts se succèdent puisque vient ensuite a million, une de ses chansons au plus fort capital émotion, suivie de la nettement plus enjouée Buttobasu zo sur laquelle j'ai eu du mal à quitter le batteur des yeux tellement sa performance était impressionnante.

Tamurapan Live - 05
Au terme du temps règlementaire, le public est aussi parfait que sa coqueluche lorsqu'il s'agit de réclamer le rappel. Aussi Tamurapan ne nous fait pas attendre et revient pour jouer ses trois singles. Halation d'abord, enjouée, fofolle, pleine de bonne humeur. Puis Charinko, son nouveau single à sortir en février et qu'elle joue pour la première fois en live. Et enfin cerise sur le gâteau, la somptueuse Zero, dernier single en date et thème du projet d'animation Genius Party Beyond. Depuis la première fois que je l'ai entendue, cette chanson est peut-être devenue ma préférée de l'artiste.

Je le dis haut et fort, c'était génial, hyper agréable à regarder et bien sûr à écouter, avec un son super qui n'a pas fait dans le too much. Ajoutez à cela le "personnage Tamurapan", attachant, innocent, et la copie rendue est un sans-fautes. Bref, c'est un live qui est passé très vite, trop vite, mais parfois c'est peut-être mieux ainsi.

Tamurapan Live - 02
■  Setlist :
1- Chirigiwa no Aji
2- O-mae Buta da na ~Okuranu Tegami~
3- Don Dake Matsu no yo
4- Nobody Knows
5- Heiyou Mayo
6- Hollywood
7- Semenai Day
8- Sonna Koto nara Kawasaki he Ikou
9- Keeth to Momo
10- Kaiten Mokuba
11- a million
12- Buttobasu zo
13- Hebun
14- Furou Hello
En1- Halation
En2- Charinko
En3- Zero

Remerciements les plus sincères au staff et à Tamura.

N'oubliez pas un petit détour par le MySpace de Tamurapan et/ou son site officiel !
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 44 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité