mikan music articles
Interview Nichika
Par Shimoa, le 18-01-2009 à 12:30:00
Dans le cadre du Nichika Day sur mimu, nous ne pouvions omettre de vous proposer une interview du duo ! La voici donc, mimu-net face à Issui Miyamoto et Yoichirou Nomura, respectivement abrégés en "M" et "N" ci-dessous. Enfin, laissez-moi préciser que l'interview a commencé sans Nomura.

■  mimu : Avant de commencer, il y a sûrement parmi nos lecteurs des gens qui se demandent qui vous êtes, pourriez-vous les éclairer un peu ?
Nichika Itv - 01
Issui Miyamoto : Eh bien... lorsque j'avais 18 ans, je suis venue à Tôkyô, où j'ai pris des cours de guitare. C'est à cette occasion que l'on m'a présenté Yoichirou pour qu'il soit mon prof. Après quoi j'ai donc débuté mes cours avec lui, et on a aussi fait quelques lives. Il m'a également fait écouté des demo tapes qu'il avait fait et tout de suite je me suis dit : "Ce gars est super, il a des choses que je n'ai pas". Je me suis dit que ce gars était vraiment génial. Puis on a collé mon chant à ces demo tapes et le résultat fut Edelweiss, la chanson de notre premier single. Ce fut le déclic, et vu qu'on s'entendait bien, on s'est dit "Allez, formons un duo".

■  Ca remonte à environ y a combien de temps ?
M : Trois ans, trois ans et demi pour notre rencontre. La formation de Nichika, c'était il y a environ deux ans.

■  Et "Nichika" justement, d'où vient ce nom ?
M : Ça s'écrit avec les caractères de "Deux mille" et "Fleur" : nous sommes dans les années 2000, et l'image est que celles-ci "deviennent" une fleur. Nous vivons dans une époque sombre, où les gens se blessent facilement, et l'idée est celle d'une fleur redonnant de l'énergie aux gens. C'est ainsi que nous avons débouché sur "La fleur des années 2000", dit "Nichika".

■  Est-ce que vous avez hésité avec d'autres noms ?
M : Hmm... non, pas que je me souvienne.

■  Lorsque l'on se rend sur votre site officiel, on est accueilli par une mélodie au piano que j'adore. Qui en est l'auteur, et pourquoi ne la retrouve-t-on pas sur CD ?! (rires)
M : C'est Yoichirou qui l'a composé ! En fait c'est une musique qu'au début on utilisait en concert au moment d'entrée sur scène. Mais c'est vrai qu'on l'a pas mise sur CD tiens...
Yoichirou Nomura : C'est une musique pour laquelle je me suis inspiré de l'impressionnisme français : Ravel, Debussy,...

■  Toujours à propos de votre site officiel, celui-ci contient une section tout à fait particulière : Issui (ndlr: même prononciation que le prénom de Miyamoto mais écrit avec des caractères signifiant grosso modo "fermer l'œil", c'est une section où Issui poste régulièrement des poèmes). Pourquoi avoir voulu publier ces poèmes sur votre site ?
M : Depuis mon enfance j'adore écrire, écrire des poèmes ou tenir un journal. C'est un hobby qui ne m'a pas quitté jusqu'à aujourd'hui et que j'avais envie d'utiliser pour montrer une autre facette de moi-même. Il y a clairement des choses que l'on ne peut exprimer que par des mots, en créant cette section je voulais montrer une autre "vision du monde" que celle de Nichika.

Nichika Itv - 02
■  Il semblerait que vous, Issui, vous soyez destinée à la musique relativement tôt. Il y a eu cette victoire dans une audition à 12 ans, ainsi que cette participation à un album de Chappie l'année suivante. A quand remonte votre attrait pour le métier d'artiste et est-ce pour ça que vous avez prématurément quitté le système scolaire ?
M : C'est ça. En fait quand j'étais petite j'étais de nature timide, naïve, j'avais du mal à m'exprimer devant les autres. Ma maman s'en inquiétant, elle m'a emmené au karaoke, c'est comme ça que j'ai commencé à chanter. J'avais 9 ans, et ça m'a franchement plu. Je suis petit à petit devenue plus gaie, mieux apte à parler aux autres, je me suis vraiment épanouie. Mais le "Plus tard je veux être chanteuse", ce serait plutôt aux alentours de 11 ans. Et l'année suivante, je passais l'audition dont tu parles. Comme j'avais décidé de mon rêve, même si je continuais à aller à l'école je voulais me consacrer plus à la musique, c'est pour ça que j'ai fini par arrêter l'école.

■  Je connais la réponse maintenant que j'ai rencontré la personne en question mais pouvez-vous dire à nos lecteurs qui réalise vos jaquettes, superbes soit dit en passant.
M : C'est un illustrateur nommé Tajima qui les réalise, depuis notre debut single. C'est valable aussi pour la jaquette d'Aijou, l'idée est de lui, même si après la photo est de quelqu'un d'autre. C'est aussi Tajima qui a fait le design de notre site officiel.

■  Si vous deviez présenter Nichika en une chanson à quelqu'un qui ne vous connaît pas, quel titre choisiriez-vous ?
M : C'est dur ! (rires) ...Moi je chanterais -ou ferais écouter- Atarashii Mizu, notre 3ème single.
N : Edelweiss peut-être...

■  Pourquoi ?
M : Hmm... Je trouve qu'Atarashii Mizu est vraiment "imprégnée" de Nichika. Objectivement, je trouve que cette chanson ne ressemble à aucune autre, qu'elle représente bien Nichika.
N : Je pense qu'Edelweiss est la chanson la plus "directe" pour quelqu'un qui ne nous connaît pas du tout. Elle exprime bien ce qu'est Nichika aussi. J'aime également Atarashii Mizu mais je la trouve un peu complexe, "détournée". Je la ferais écouter, mais après Edelweiss. Je trouve que cette dernière est bien pour nous présenter, et qu'elle peut plaire aussi à des non-japonais.

■  Plus que de faire passer des messages, on a l'impression que votre musique cherche à faire voir des choses, à créer des ambiances : pourquoi, pour qui ?
Nichika Itv - 03
M : Hmm... (réfléchit longuement) Je dirais que nos paroles ne sont "insistantes", elles ne tentent pas de dire "Tel truc est ainsi et pas autrement". On veut que les gens qui nous écoute aient un sentiment de liberté, un sentiment "d'espace".
N : C'est dur comme question... (long silence) Pourquoi ne chante-t-on pas de message songs ? Hmm... par exemple... tous les êtres humains ont de la nostalgie en eux, n'est-ce-pas ? Sans parler ouvertement d'amour ou autre, on cherche avec un simple mot, ou une phrase, à... comment dire... en quelque sorte raviver cette nostalgique que chaque personne a dans son cœur. Qu'à la simple vue d'une image ou l'écoute d'un simple mot, ces sentiments reviennent à la vie. La musique de Nichika, sans crier tout fort des messages, adresse un murmure à cette nostalgie. ...Raah c'est super dur à expliquer ! (rires) De nombreux artistes chantant des messages songs, Nichika cherche plus à éveiller quelque chose en chuchotant, que les gens qui nous écoutent, par un sentiment de nostalgie ou de "nature", entrent dans notre monde.

■  Pardon pour ce casse-tête...! La question suivante est plus simple. Vos lyrics sont signé Pockets of Demo, de qui s'agit-il ?
N : C'est le nom de plume de Nichika.

■  Et qu'est-ce que ça signifie ?
N : Eh bien..... (rire général) Grammaticalement il serait sûrement plus juste de dire "Demo of Pockets" mais... En fait je crée souvent des demo tapes, et je leur donne toujours un titre : un titre Japonais, Anglais, ou même un mot qui n'existe pas. Ou par exemple un titre qui n'a pas vraiment de sens mais qui colle à l'atmosphère d'une chanson donnée. Pockets of Demo est un de ces titres. C'est un nom qui nous a tous plu, et qu'on a choisi pour nom de plume. Ça n'a pas de signification particulière.

Nichika Itv - 04
■  Votre chanson Lucy in the Sky with Parasol est une référence évidente aux Beatles, que vous m'avez d'ailleurs dit adorer. Qu'est-ce qui vous a incité à composer cette chanson et quel serait son lien avec l'originale, Lucy in the Sky with Diamonds ?
M : On a composé cette chanson à partir de l'intro à la guitare (il la freudonne), qui jusque là n'a aucun rapport avec Lucy in the Sky with Diamonds. Puis on a écrit les paroles, mais on avait pas de "héros", et comment dire... J'ai trouvé qu'en y mettant un personnage principal, l'ensemble des paroles devenait plus clair. Puis l'idée d'y mettre cette Lucy a brusquement traversé mon esprit. Il s'agit d'une fille un peu bizarre, une crazy girl. Et on va voulu... comment dire... (ils cherchent le bon mot) parodier ? Une autre façon de témoigner du respect : plutôt que de bien garder, de "protéger" cette chanson, on a voulu au contraire l'utiliser pour faire un truc marrant. C'est comme ça que "Diamonds" est devenu "Parasol", c'est juste de l'humour !

Nichika Itv - 05
■  Vous organisiez l'autre jour un évènement intitulé Shinsetsu Ai no Uta vol.1 (voir le live report), auquel vous avez invité Kurumi Enomoto, alüto et RYTHEM. Pouvez-vous nous dire comment vous avez choisi ces artistes ?
M : Comme c'était la première édition, on a voulu faire ça dans une ambiance amicale, c'est pourquoi on a invité ces trois artistes qui sont nos amis. Mais Nichika n'a pas énormément d'amis alors... (rire général)
N : Pour l'instant hein !
M : En dehors de ça, il y a le fait que RYTHEM est aussi un duo, alüto de même,... bon Kurumi Enomoto est seule mais je trouve qu'on a tous quelque chose en commun dans notre "caractère".

■  Comment avez-vous rencontré chacun de ces artistes ?
N : J'ai été musicien de session pour Kurumi Enomoto, c'est comme ça qu'on a sympathisé. Pour les autres, on a eu l'occasion de faire plusieurs lives ensemble.

■  Aah je vois. Avez-vous été musicien de session pour d'autres artistes ?
N : Hmm... qui je pourrais citer... quelqu'un d'un peu célèbre ? En concert ou en enregistrement ? (il réfléchit) Ah, Makoto Kawamoto par exemple. Puis... (il réfléchit longuement)
M : Tu sais, au Kouhaku...
N : Ah oui, hitomi. Tu connais ?

■  Oui bien sûr ! Et pour en revenir au projet Shinsetsu Ai no Uta, à quel rythme aimeriez-vous le reconduire ?
N : Je sais pas encore précisément mais j'aimerais en faire un tous les 2 ou 3 mois.

Nichika Itv - 06
■  Votre prochain single, River's Edge (cf. cette news), sera la chanson thème du drama RESET. Avez-vous reçu des instructions particulières de la part du staff de celui-ci?
N : Dans un premier temps, on nous a donné le script à lire. Le fil conducteur si je puis dire ce sont les relations humaines. Pas les relations amoureuses ou les relations familiales, mais vraiment les relations humaines, ce qu'il y a vraiment dans le cœur des être humains. On nous a donc pas demandé de chanson d'amour ni imposé un cadre, on a été libres. De même on ne nous a pas demandé de viser une tranche d'âge ou un sexe en particulier.

■  Genius Party aussi avait été utilisée comme thème du film d'animation éponyme mais il semble que le drama tie-up à venir ait un plus gros impact. Votre sentiment là-dessus ? Un pas vers la célébrité ?
M : (rires) L'escalier vers le succès ? (rire général) On est vraiment content, je trouve que c'est une super opportunité !

C'est tout le mal qu'on vous souhaite ! Merci beaucoup à tous les deux pour nous avoir accordé de votre temps.
Pour finir voici un petit message vidéo de Yoichirou et Issui à l'attention du public français. Un grand merci à eux !



Sincères remerciements à Nichika et leur manager pour cette interview comme le reste !
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 61 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité