mikan music articles
Live report Dragon Ash @ SHIBUYA-AX (12-06-2009)
Par Shimoa, le 17-06-2009 à 17:00:00
Dans la foulée de la sortie de son album FREEDOM début mars, Dragon Ash entamait la tournée qui va avec : Dragon Ash Tour FREEDOM. Celle-ci était sponsorisée par les lunettes de soleil Ray-Ban (au point que le logo de la marque était partout), et s'achevait sur deux dates au SHIBUYA-AX les 12 et 13 juin. Nous avons assisté au concert du 12, mais les photos sont du 13.

■  Un dos tres, vamos !

Dragon Ash Live
L'intro s'effectue sur des notes de samba et une animation sur écran géant qui nous montre le logo de l'album FREEDOM. IKÜZÖNE (basse), déjà habitué des looks extravagants, est allé encore plus loin ce soir et arbore des... lampes de couleur. Les cinq musiciens se positionnent sur le "rez-de-chaussée" de la scène tandis que DRI-V et ATSUSHI (les deux danseurs du groupe) sont à l'étage. Et la perf de ces derniers est décevante en terme de synchronisation et d'exécution des mouvements. La première chanson, FREEDOM, condense toutes les influences hispaniques (côté musique comme côté danse) qui sont si chères à Dragon Ash. Et si c'est bien entendu Kj (chant) qui est au centre géographiquement parlant, la mise en scène ne lui donne que rarement la vedette. On perçoit plus Dragon Ash comme un groupe, et en fin de compte, ceux qu'on voit le plus, ce sont les danseurs.

Dragon Ash Live
La superbe Ivory, là encore très latina, est bien accueillie puisqu'elle lance le bordel : pogo et spectateurs qui font du crowd surf. Ivory possède une structure caractéristique des singles Dragon Ash de 2005-2006, à savoir un flot tranquille sur plus de la moitié de la chanson jusqu'à ce que la mélodie sorte de ses gonds. Le public semble être composé d'hommes en majorité (rare pour un groupe masculin !), si j'en crois les cris que pousse la foule. Car l'ambiance du concert, c'est aussi ça, le public donne de la voix, mais rien d'hystérique, plus genre cris de supporters.

■  Le jour des copains

Dragon Ash Live
On continue avec El Alma, featuring Shinji Takeda au saxophone : musicalement ça défonce pas mal mais niveau mouvement c'est plutôt stoïque. BOTS, en plus d'être DJ, accomplit un gros travail de percussion, ce qui fait que l'intro de Beautiful par exemple devient très "tribale". La chanson suivante est few lights till night, une des meilleures du groupe selon moi, et lorsqu'elle part en live sur la fin, les danseurs vont de positionner au plus près du public, sur les petits bouts de scène qui empiètent sur la fosse. L'écran géant du AX, qui met chaque chanson en images, diffuse ici une vidéo d'oiseaux volants dans des milieux urbains (on voit par exemple la Tour Eiffel).

Dragon Ash Live
On enchaîne avec Velvet Touch, chanson utilisée l'an dernier comme thème des retransmissions de l'UEFA Euro 2008 sur TBS. Les paroles font vaguement allusion au football et l'écran géant montre maintenant des ballons de lumière. Mieux, deux gars débarquent sur scène et exécutent du freestyle avec ballon tandis qu'IKÜZÖNE apparaît vêtu... du maillot du FC Barcelone ! C'est d'ailleurs marrant comme le bassiste a l'air d'être dans son univers parallèle: à titre d'exemple, ses enceintes sont recouvertes de tissu.

Dragon Ash Live
Toutes les 4 chansons, le groupe s'accorde une pause, non pas pour des MCs mais pour se ressourcer, changer d'instrument. Bientôt arrive La Bamba, reprise du célèbre air mexicain pour laquelle Dragon Ash a réécrit des paroles, en japonais. On approche de la fin avec Episode 6, chanson en collaboration avec SHUN et SHIGEO de SBK, groupe avec lequel Dragon Ash est bon pote. Au terme de la setlist, le rappel ne se demande pas à coup de "Encore" mais de "Viva viva revolución". IKÜZÖNE, que je ne savais décidément pas aussi fada, revient sur scène avec un sabre laser (et joue de la basse avec !), et le public voit son vœu plus qu'exaucé avec un rappel de 6 chansons !

L'ambiance, si elle était volcanique, ne m'a pas non plus transporté. L'énergie du groupe sur scène reste plutôt canalisée, mais Dragon Ash est artistiquement intéressant à voir évoluer, entre autres grâce aux rôles des deux danseurs que l'on peut percevoir qu'en live. Enfin, Kj&Co. avaient invités les copains ce soir, on retiendra donc la présence de Shinji Takeda et SHUN&SHIGEO, en featuring sur deux chansons chacun. Lors du tour final qui avait lieu le lendemain, Kaori Mochida (Every Little Thing) était même de la partie, mais pas ce soir... put*** si j'avais su !!


Dragon Ash Live
■  Setlist :
1) Freedom
2) Desperado
3) Ivory
4) El Alma feat. Shinji Takeda
5) Glory
6) Sunset Beach
7) Beautiful
8) few lights till night
9) Velvet Touch
10) Mixture
11) Tsunagari SUNSET
12) Yuri no Saku Basho de
13) Dear mosh pit
14) La Bamba
15) Episode 6 feat. SHUN, SHIGEO
16) Fantasista
17) Shizuka na Hibi no Kaidan wo
18) Unmei Kyoudoukai
EN1) Let yourself go, Let myself go
EN2) Bonita feat. Shinji Takeda
EN3) Episode 4 feat. SHUN, SHIGEO
EN4) Smells like teen spirit
EN5) Iceman
EN6) Viva la Revolution

Site officiel de Dragon Ash

Sincères remerciements au manager et au groupe.
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 81 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité