mikan music articles
Live report LOVE ~guest: Maki Ooguro~ @ J-POP CAFE SHIBUYA (21-06-2009)
Par Shimoa, le 02-07-2009 à 05:04:43
L'event de cet après-midi (16h) s'intitule LOVE YA DAY et est né sous l'impulsion de l'artiste elle-même. Le principe est le suivant : de la musique, du live, oui, mais en bavardant autour d'un verre. Et c'est ainsi peut-être pas un hasard si l'event a lieu au J-POP CAFE. Le projet se perpétuera à un rythme mensuel, même lieu, le 4ème dimanche de chaque mois. A chaque édition, LOVE recevra un invité dit "sensei". Et elle démarre fort, avec pour cette inauguration la présence d'un monstre sacré de la J-music : Maki Ooguro.

■  Bavardages entre amies

L'event commence par des présentations et beaucoup de conversation. La scène est exigüe et offre aux spectateurs une bonne proximité avec les protagonistes. LOVE est de nature très joyeuse et les bavardages tournent essentiellement autour de l'invitée, Maki Ooguro.

Love -live-
Au bout de 45 minutes, la partie musicale de l'évènement commence enfin, avec un duo sur une chanson originale de Maki Ooguro : Niji wo Koete. Les deux femmes sont assises, et leurs voix se posent sur une instrumentalisation épurée qui se résume à la guitare de LOVE, le "hochet" d'Ooguro, et les clappements de main du public. La voix de de Maki Ooguro me semble avoir souffert du temps (ou du tabac... ou de la bouteille), et penche vers un ton Jeanne Moreau. Au terme de ce morceau, la future quadragénaire quitte la scène et LOVE entame Garakuta Light. Elle se retrouve donc seule avec sa guitare, et cette version acoustique de ce qui fut le premier single de l'artiste sonne plus optimiste que l'originale, libérée de sa tension.

La chanson suivante est Don't Be Sorry, dont les paroles sont plus terre-à-terre que celles de ses consoeurs. Aussi elle est très douce et LOVE caresse les cordes plus qu'elle ne les gratte. Un détail notable de la mise en scène concerne l'éclairage : la zone spectateurs n'est guère moins éclairée que la scène, brisant un peu plus le mur qu'il pourrait y avoir entre les deux.

■  C'est l'amour qui chante

On poursuit avec Oddray, une chanson qui semble "voler" et rappelle fortement l'époque CORE OF SOUL. Entre chaque chanson, LOVE énonce de bons et longs MC, et comme elle le dit elle-même, elle est de nature bavarde. Aussi à deux reprises au cours de l'évènement, LOVE nous sortit cette catch-phrase : elle ne chante pas l'amour, c'est l'amour qui chante.

Love -live-
Quelques instants plus tard, Maki Ooguro réapparaît pour interprèter en duo son célèbre hit Ra Ra Ra (écoulé à 1.34 millions d'exemplaires). Pour l'anecdote, Ooguro a ce truc qui me dérange en ce qu'elle n'arrête pas d'employer le terme "fan", et plus précisément "Ooguro Maki-fans" pour désigner ses admirateurs. Cette chanson était la dernière et détail amusant, les deux artistes se quittent en se faisant la bise.

Enfin, dernier témoin d'un évènement décidément pas comme les autres, 10 minutes après la fin du live LOVE revient sur scène pour enregistrer la nouvelle émission de sa web radio !

LOVE transmet une énergie, une positivité sur scène. Elément moins réjouissant, c'est que pour 6 chansons interprètées, elle faisait payer 3150 Yens (23,50€) l'entrée. Ca fait cher la chanson ! Pourtant, l'évènement ne fut pas un échec à la billeterie avec quelque chose comme 80 spectateurs. Pour information, l'invité de la deuxième édition sera l'animateur radio Shuu Yamamoto.

■  Setlist :
1. Niji wo Koete with Maki Ooguro
2. Garakuta Light
3. Don't Be Sorry
4. Oddray
5. My Name Is LOVE
6. Ra Ra Ra with Maki Ooguro

LOVE
Site officiel
MySpace

Et pour se quitter, la PV d'Oddray :

Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 82 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité