mikan music archives

Voir le dossier

Chihiro Onitsuka
Chihiro Onitsuka
Dossier publié par Shito le 01-11-2007
Présentation
Biographie

Chihiro Onitsuka
Chihiro Onitsuka naît le 30 Octobre 1980 à Nangou, district de Minami, dans la préfecture de Miyazaki sur l'île de Kyushu au Japon. Elle est l'aînée de 4 enfants (2 jeunes frères et une jeune soeur). Bien que ses parents, et en particulier sa mère, soient de grands mélomanes notamment amateurs de musique occidentale, la jeune Chihiro est plutôt intéressée par le sport à l'école primaire, l'athlétisme essentiellement. Sous l'influence d'un de ses camarades, elle formule toutefois la demande d'apprendre le piano, et pour ce faire ses parents lui offrent un Electone (orgue électronique de chez Yamaha). C'est au collège que ses goûts vont commencer à s'affiner. Par le biais de sa mère Chihiro prend goût à la musique, à commencer par un best-of des Carpenters, puis enchaîne les disques d'auteurs-compositeurs féminines : Jewel, Alanis Morrissette, Carole King, Lene Marlin...

Chihiro Onitsuka
C'est d'ailleurs à l'époque du lycée (où elle a pour camarade de classe la future chanteuse Misashi Kyushima) que se produit le déclic: en écoutant un album de son idole Jewel, elle acquiert la conviction qu'elle fera carrière dans la musique. Une voie qui l'arrange bien puisqu'elle a quelques difficultés avec le système scolaire dans lequel elle se sent enfermée, si bien qu'elle n'a aucune idée de ce qu'elle pourrait aller faire à l'université. La sensation d'enfermement est par ailleurs renforcée par la réticence de ses parents à la laisser se trouver un baito, ce qui ne l'empêche pas d'accepter brièvement un poste de serveuse : Chihiro avouera par la suite qu'elle souhaitait faire l'expérience de la séduction de clients masculins en uniforme sexy !

■  Une personnalité excessive et entière

Chihiro Onitsuka
A l'occasion d'une pièce de théâtre sur le thème du SIDA à laquelle Chihiro participe pour le festival de son lycée, elle écrit (en anglais) et compose sa première chanson : call. Elle est alors âgée de 17 ans. edge et NOT YOUR GOD, deux autres chansons de son répertoire, datent également de cette époque. Chihiro décide ensuite de se lancer dans une vague de castings, et achète ainsi le dernier numéro du magazine spécialisé De-view, publié par Oricon. Elle y apprend qu'une audition est organisée par MELODY STAR RECORDS et décide de s'inscrire. Son interprétation de call lui vaudra le premier prix et la signature immédiate d'un contrat. Après la cérémonie de remise des diplômes qui marque la fin de sa scolarité en 1999, Chihiro emménage ainsi à Tôkyô, et s'enferme dans sa chambre pour écrire et composer. Noctambule, Chihiro vit la nuit, et c'est notamment entre 2 et 3h du matin que son inspiration est la plus forte. En l'espace de quelques mois, ce sont plus de 60 chansons, plus ou moins abouties, qui naîtront du stylo et du clavier de la jeune femme.

Chihiro Onitsuka
Les premiers travaux sont néanmoins difficiles. Influencée par sa culture musicale presqu'exclusivement anglo-saxonne, Chihiro préfère s'exprimer en anglais, mais sa maîtrise de la langue reste très imparfaite, si bien que beaucoup de ses textes restent incomplets, d'autant qu'elle a tendance à écrire immédiatement tous les bouts de texte qui lui passent par la tête. Par ailleurs, Chihiro a pris l'habitude de composer et d'écrire séparément. D'où certaines difficultés au moment où il s'agit de faire coller ses textes à ses mélodies; qui plus est l'artiste est peu encline à modifier ses paroles pour les adapter à la musique. Une fois l'adaptation terminée, le rituel est toujours le même : Chihiro interprète sa chanson en s'accompagnant au clavier, et enregistre sa performance sur un magnétophone. La cassette attérit ensuite dans le bureau de son producteur, qui en collecte rapidement une importante quantité ! Progressivement, Chihiro prend également conscience de son aptitude à retranscrire ses sentiments dans la langue japonaise, dont elle sait qu'elle reste impérative si elle souhaite percer dans le milieu musical. Les compositions de Chihiro ont l'avantage d'être relativement homogène, la personnalité artistique de la chanteuse étant déjà bien délimitée.

■  Gekkou, le déclic

Chihiro Onitsuka
Le 9 Février 2000 sort le premier single de Chihiro Onitsuka, directement en major chez Virgin Tôkyô / Toshiba-EMI. Intitulé SHINE, le disque n'aura pas les honneurs des charts puisqu'il n'entrera même pas dans le top 200 à l'Oricon. Qu'importe : Chihiro commence en effet à travailler avec Takefumi Haketa, producteur et arrangeur qui constitue pour elle un soutien important en celà qu'il partage son goût pour les arrangements acoustiques, le piano-voix et la musique folk/country. A noter que c'est par le biais d'Haketa que Chihiro rencontrera notamment Chitose Hajime et Mika Nakashima, depuis devenues des amies proches. Le 9 Août 2000 sort alors Gekkou, le deuxième single de l'artiste. Le disque entre à la 30ème place de l'Oricon, mais son utilisation en tant que thème du drama TRICK va en faire "un long hit" : mi-septembre, Chihiro apparaît dans le dernier épisode du feuilleton où elle interprète sa chanson dans les conditions du live : Gekkou remonte alors le top Oricon jusqu'à atteindre la 11ème position, et après 38 semaines de présence dans le classement ce sont au total plus de 560.000 exemplaires qui seront écoulés du single. Dès lors la machine est lancée : Cage, le troisième opus de la chanteuse, rentrera ainsi en 15ème position des charts en dépit du succès encore en cours de Gekkou.

Chihiro Onitsuka
Le 16 Novembre 2000, Chihiro tient son premier live promotionnel : l'Air-G Tokidai Acoustic Live. A cette époque déjà, elle a pris l'habitude de chanter pieds nus pour assurer un meilleur équilibre, et se sert de sa main gauche comme balancier, mais aussi pour s'aider à mesurer sa puissance et sa hauteur de voix. C'est également à ce moment qu'elle prend l'habitude de poser près d'elle une statuette de la Vierge Marie (Chihiro est une chrétienne fervente), qui l'accompagnera durant l'ensemble de ses concerts par la suite. Lors de ce live toutefois, elle fait l'erreur de garder sur elle sa montre et des bracelets, qui lui procureront la désagréable sensation d'être serrée pendant sa performance : depuis, Chihiro chante toujours sans accessoire et habillée de vêtements amples. Pour éviter de tomber malade à cause des courants d'air sur sa peau et ses pieds découverts, elle se gave de médicaments contre le rhume avant et après chaque prestation !

■  2001, l'année du carton

Chihiro Onitsuka
L'année 2001 s'annonce sous d'excellents augures avec le succès de Memai / edge, le 4ème single de Chihiro, lequel se hisse à la 6ème place des charts et s'écoulera à 253.000 exemplaires. A cette occasion, la chanteuse fait son premier passage dans l'émission Music Station, mais les choses ne se passent pas pour le mieux. Elle raconte en effet avoir un jour retrouvé mort de froid son hamster dont la cage était installée sur son balcon, et le rire nerveux qui accompagne cette confidence est interprété comme une forme de jubilation par une partie du public qui assaille la chaîne Asahi-TV de lettres dénonçant ce mauvais traitement envers un animal. Il faudra un communiqué de MELODY STAR RECORDS pour stabiliser la situation. Beaucoup de bruit pour rien sans doute, puisque le 7 Mars, moins d'un mois plus tard, le premier album de Chihiro Onitsuka intitulé INSOMNIA fait son entrée directement à la première place du top Oricon. Il s'en écoulera 1.350.000 exemplaires, une grande surprise pour le staff de l'artiste qui comprend alors que le disque a touché un public d'auditeurs adultes auxquels ils ne s'attendaient pas, l'essentiel des acheteurs de CDs à cette époque étant constitué d'adolescents. Deux morceaux issus de cet album connaîtront par la suite un destin international : INNOCENCE servira de thème à un CM pour la marque Applied Material diffusé sur les chaînes américains CBC et CNBC, tandis que Rasen sera utilisé comme thème de fin du film français Wasabi, avec Jean Réno et Ryoko Hirosue. L'album sera également nommé Best Rock Album of the Year aux Japan Record Awards, tandis que Memai se voit remettre la récompense de meilleures paroles.

Chihiro Onitsuka
Après une première tournée sur le mois d'Avril 2001, Chihiro reprend rapidement le chemin des studios, sous la pression de ses producteurs qui savent bien que ce succès doit impérativement être entretenu par un rythme de sorties soutenu. Le 7 Septembre 2001 sort ainsi infection / LITTLE BEAT RIFLE, 5ème single de Chihiro, qui connaîtra un destin particulier. Après le drame du 11 Septembre aux Etats-Unis, une partie des paroles de la chanson infection ("Des fragments éparpillés de mon coeur explosé") prennent en effet une tournure inappropriée, et pour couper court à un début de polémique selon laquelle ce texte aurait été prémonitoire, Toshiba-EMI décide de centrer la promotion du single sur la seconde face A, reléguant infection au second plan bien que celle-ci reste aujourd'hui parmi les 3 chansons préférées des fans. 5ème à l'Oricon, ce single est suivi quelques mois plus tard par Ryuuseigun, thème de la seconde saison du drama TRICK dont Gekkou était le thème en 2000.

■  Un rythme effreiné pour une Chihiro épuisée

Chihiro Onitsuka
Le 9 Février 2002, trois jours après la sortie du disque, Chihiro est légèrement blessée dans une collision entre une voiture et la moto sur laquelle elle se déplaçait avec un ami. Cet incident sera toutefois sans conséquence sur le planning effreiné de l'artiste, dont le deuxième album This Armor est mis en vente le 6 Mars 2002, avec à la clé une troisième position à l'Oricon et 510.000 exemplaires vendus. Mais ce n'est là que le début d'une vague de malchance qui conduira notamment Chihiro à repousser un certain nombre de dates de sa seconde tournée pour cause d'une gastro-entérite aigue liée au stress. Pendant 6 mois, l'artiste reste alors absente du devant de la scène, mais cela ne l'empêche pas de continuer à travailler pour autant. Elle partage en effet son temps entre les répétitions pour son ULTIMATE CRASH '02 prévu pour le 5 Novembre au Nippon Budokan, et l'enregistrement de son troisième album Sugar High dont la sortie est planifiée pour le 11 Décembre 2002 sans même un single intermédiaire pour assurer un retour médiatique préalable. Chihiro apparaît aussi pour la première fois dans un CM pour la marque Kenwood.

Chihiro Onitsuka
En 2003, Chihiro est sur les rotules, et pourtant son staff continue de lui imposer un rythme de travail acharné. Un staff que l'on découvre d'ailleurs assez sombre dans un documentaire diffusé par la NHK en Janvier. On y voit Chihiro souriante, visiblement enthousiaste lors des interviews et des coulisses de live, mais complètement éteinte, soumise, en présence de ses producteurs lors notamment des séances d'enregistrement. Toujours est-il que pas moins de 4 singles seront mis en vente dans l'année, à commencer par Sign le 21 Mai, lequel grimpera jusqu'à la 4ème place du top Oricon. En Août c'est au tour de Beautiful Fighter, une piste aux tonalités plus rock qui séduira moins le public. A cette époque, Chihiro n'est plus que l'ombre d'elle même, et les spectateurs de son Unplugged Show au Symphony Hall d'Osaka constateront qu'en dépit de toute la bonne volonté de l'artiste, celle-ci semble harassée, tant physiquement que sur le plan vocal. Et ce qui devait arriver arriva : le 10 Septembre, la chanteuse est opérée d'urgence d'un nodule aux cordes vocales. Son activité est mise en pause et ses engagements sont tous annulés, ce qui n'empêche pas Toshiba-EMI de sortir encore Ii tabidachi nishi e, reprise de Momoe Yamaguchi aux paroles légèrement modifiées (avec l'accord de l'interprète originale), et Watashi to Waltz wo. Le premier de ces deux singles avait été enregistré juste avant l'opération, tandis que le second date de quelques semaines après, preuve encore de l'acharnement dont l'artiste fait l'objet au sein de sa maison de disques.

■  Ce qui devait arriver arriva : Chihiro craque

Chihiro Onitsuka
L'ambiance vire au conflit entre Chihiro et son staff avec l'affaire des CDs protégés contre la copie, un processus que Toshiba-EMI veut imposer à ses artistes et contre lequel la chanteuse s'élève. Mais ce qui mettra définitivement le feu aux poudres, c'est l'annulation pure et simple du 4ème album de Chihiro Onitsuka par la maison de disques, sous prétexte que suite à l'opération des cordes vocales le délai de réalisation est devenu trop long. Pour continuer à occuper le terrain Toshiba-EMI a préféré sortir à la place un SINGLES BOX COLLECTION sans l'accord de la chanteuse, laquelle finit par décider de quitter le navire. Le 3 Avril 2004, le divorce entre Chihiro Onitsuka et MELODY STAR RECORDS est également consommé. Les fans outrés par le comportement de Toshiba sont inquiets, ils gardent en effet en tête la difficile rupture entre Ami Suzuki et Sony.

Chihiro Onitsuka
Pourtant l'incertitude ne durera pas très longtemps : le 18 Juin Chihiro signe un contrat de management avec Sony Music Artists, avant de s'engager chez Universal Music sur le label A&M RECORDS en Juillet. Elle laisse à cette occasion un message à ses fans : "J'étais plus morte que vive ces 6 derniers mois. Ma vie n'était que confusion et larmes, et j'étais envahie par un sentiment de rage. Etant sujette aux changements d'humeur et sauvage comme une bête, je ne sais pas de quoi demain sera fait. Mais ce que je veux aujourd'hui c'est composer et chanter des chansons. Toutes mes excuses à ceux qui se sont inquiétés pour moi. Et merci."

Chihiro Onitsuka
Le 20 Septembre 2004, l'artiste est de retour sur scène à l'occasion du Sweet Love Shower 2004, mais c'est alors un véritable choc pour les fans : Chihiro apparaît vêtue d'une mini-jupe et de bottes rouges, affublée d'un maquillage raccoleur. Elle fait preuve d'un comportement provocant et a complètement réorienté ses choix musicaux, avec une reprise de Nirvana, une autre du groupe Police, et une nouvelle chanson, Sodatsu Zassou, aux accents rock très marqués. La chanteuse semble avoir renoué avec le côté rebelle de son adolescence (notons qu'à ses débuts son autographe représentait une tête de mort surmontant la mention "CHIHIRO" !), mais son attitude déroutante donne plutôt l'impression qu'elle ne sait plus vraiment où elle en est, certains allant jusqu'à évoquer l'influence probable de substances illicites. Sodatsu Zassou sort en single le 27 Octobre 2004 et se contente d'une trentaine de milliers de copies écoulées, la moins bonne performance jamais enregistrée par l'artiste dans un marché certes devenu beaucoup plus difficile. A sa décharge, aucune promotion (ni même le moindre clip) ne sera réalisée pour ce single : quelques jours après la sortie du disque, un communiqué annonce que pour cause d'une dégradation importante de sa condition physique, Chihiro met une nouvelle fois en pause son activité musicale.

■  Une longue traversée du désert

Chihiro Onitsuka
La descente aux enfers sera longue et douloureuse, et les fans n'auront aucune nouvelle directe de l'artiste, qui reste terrée chez elle à lire des bandes dessinées et à écouter de la musique, ce pendant près d'un an et demi. Plus tard, Chihiro révèlera avoir durant cette période tenté de se suicider en avalant une grande quantité de médicaments, mais s'être heureusement réveillée le lendemain matin, à sa grande surprise, en pleine forme. Lorsqu'en Janvier 2005 Sony annonce la fin du contrat de management de l'artiste, nombreux sont ceux qui pensent que c'en est fini de la carrière de la chanteuse. Et celle-ci n'est d'ailleurs pas loin d'en penser de même. Chihiro a fini par perdre toute confiance en elle : alors que pendant toute sa carrière on lui a sans cesse répété qu'il fallait une présence de tous les instants sur ce marché, qui écoutera encore ses chansons après une longue absence ? En Mars, l'artiste est photographiée par un paparazzi, et l'apparence de Chihiro sera qualifiée de cadavérique par les tabloïds. L'affaire du stalker qui sera arrêté en bas de chez elle fin juillet 2005 avec un bouquet de fleur et après 30mn de harcèlement à l'interphone, achèvera de faire sombrer la chanteuse dans une forme de dépression paranoïaque. A l'été 2005, Chihiro rencontre M.Kondo, le directeur de A&M RECORDS, qui comprend la détresse de l'artiste et lui conseille de se reposer. Elle en profite pour émettre le souhait de rencontrer le producteur Takeshi Kobayashi, dont elle a particulièrement apprécié les travaux, notamment le projet YEN TOWN BAND avec la chanteuse CHARA.

Chihiro Onitsuka
Début 2006, Chihiro qui n'écrit plus depuis déjà quelques temps est finalement reçue par Kobayashi, qui écoute les quelques démos enregistrées par l'artiste lors de cette année 2005. Charmé par la chanteuse lors d'une session live improvisée sur une nouvelle chanson intitulée everyhome, il accepte de la prendre sous son aile, se considérant désormais responsable de son retour sur scène. Mais il faudra encore de longs mois avant que Chihiro retrouve la motivation nécessaire pour se remettre au travail et compléter son stock de nouvelles chansons... Il faut dire que le processus d'enregistrement épuise littéralement l'artiste, qui a perdu énormément de poids, descendant à un moment jusqu'à 36kg. Pendant ce temps Toshiba-EMI continue d'exploiter le catalogue passé de l'artiste, écoulant notamment deux nouveaux best-of et de multiples rééditions de ses DVDs live au grand désespoir des fans qui attendent un signe de vie de leur idole.
Le réconfort se fera attendre jusqu'en Septembre 2006, où Chihiro réapparaît discrètement à l'avant-première du film Monshien. Elle y interprète devant une audience réduite un duo avec l'actrice principale du film. Quelques jours plus tard, un hebdomadaire nippon annonce que l'artiste s'est remise au travail, bien qu'aucune date de retour ne soit annoncée pour le moment.

■  Retour timide sur le devant de la scène

Chihiro Onitsuka
L'annonce de retour en question sera réservée à l'édition du 20 Février 2007 du magazine ROCKIN'ON JAPAN, lequel raconte la rencontre entre Chihiro et Takeshi Kobayashi, et fait état de 10 chansons déjà écrites pour un futur album. Deux de ces inédits seront interprétés par l'artiste sur la scène de l'AP BANG! Tôkyô Kankyou Gaiki vol.1 le 17 Mars 2007, pour ce qui constitue sa première apparition médiatique en 2 ans et demi. Le 30 Mai, la chanson everyhome sort en single, avec à la clé un succès d'estime qui permet au moins à l'artiste de revenir en douceur. Car il semble que celle-ci ne se soit pas complètement remise de ses péripéties. A l'AP!BANG déjà, Chihiro était apparu distante, craintive même, extrêmement inquiète de la réaction du public. Et pour sa première émission TV en pas moins de 4 ans au Music Station le 1er Juin, Chihiro réalise une prestation absolument catastrophique sur everyhome, laissant transparaître un manque crucial d'assurance qui laisse même les fans inquiets sur l'intégrité des facultés vocales de la chanteuse. Celle-ci confirmera plus tard avoir effectivement perdu en qualité de voix, et compter sur le temps pour récupérer l'usage de toutes ses capacités. Mais qu'importe : tout en renouant doucement mais sûrement avec la presse, Chihiro enregistre son second single, Bokura Bara-iro no Hibi, qui sort le 19 Septembre 2007 dans une certaine indifférence générale. Le 4ème album tant attendu, intitulé LAS VEGAS, suivra le 31 Octobre, au lendemain du 27ème anniversaire de la chanteuse. Celle-ci projette ensuite de repartir en tournée, pour la première fois en 6 ans, et espère pouvoir en profiter pour passer par l'Europe !
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 68 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité