mikan music archives

Voir le dossier

Shiina Ringo
Shiina Ringo
Dossier publié par Ananda le 21-07-2007
Parcours
Le parcours de Tokyo Jihen

■  Tokyo Jihen : caprice de star ?

TokyoJihen2
En tant que groupe de rock, Tokyo Jihen n'a pas le même cheminement que beaucoup de ses contemporains, et aurait même un cheminement inverse : alors que souvent les groupes se séparent pour permettre à leur membres de poursuivre une carrière en solo, ici les musiciens, qui avaient déjà une expérience importante de la scène musicale, se sont rassemblés autour d'une star qui avait annoncé souhaiter arrêter ses activités solos. De ce fait, dès sa formation, qui peut sembler artificielle, Tokyo Jihen n'a eu à se soucier ni de trouver un label, ni de sa médiatisation et de sa promotion. Pour autant, en tant que groupe, Tokyo Jihen a une identité forte et n'est pas juste un prolongement de Shiina Ringo, quand bien même celle-ci garde la place d'auteure-compositrice sur la quasi-totalité des morceaux.

■  Naissance d'un groupe de rock

TokyoJihen1
Les origines du groupe et les raisons exactes de sa formation sont assez troubles. Il semblerait que Shiina Ringo aurait eu, à 25 ans passés, la nostalgie des années collège, quand elle jouait encore dans de nombreux groupes. La formation officielle de Tokyo Jihen survient à un moment où Shiina Ringo décide de ne plus prêter attention à son image, parce qu'elle en a assez qu'une certaine catégorie de médias tente de la présenter comme une femme déséquilibrée.

Tokyo Jihen3
Les membres qu'elle a rassemblés autour d'elle sont déjà des pointures dans le monde musical. Il y a d'abord Kameda Seiji, le bassiste, producteur et arrangeur de renom et bras droit de la chanteuse depuis le début de sa carrière, qui est à l'origine de chansons de Do As Infinity ou Ken Hirai, entre autres. Hata Toshiki, le batteur, a une longue expérience de la scène et a participé à des albums d'artistes de renom, comme Mika Nakashima et Shiina Junpei. Hirama Mikio, le guitariste, est un grand habitué des charts indies et a été guitariste avec un nombre important de groupe. Enfin, l'excentrique H Zeddo M, Masayuki Hizumi de son vrai nom, en plus d'être un membre du groupe de jazz PE'Z, a travaillé comme claviériste, pianiste et compositeur pour beaucoup d'artistes. L'ambition de Shiina Ringo était que tous ces grands talents individuels puissent s'exprimer au sein du groupe. Elle déclara à l'époque que cette formation était le groupe "de [ses] rêves".

tj
En juin 2004, Tokyo Jihen donne ses premiers concerts à des festivals estivaux. Les chansons interprétées sont pour beaucoup des morceaux issus de la carrière solo de Shiina Ringo, mais le ton du groupe est donné et rassure ceux qui redoutaient qu'il ne soit en fait qu'un gadget de la chanteuse : alors que celle-ci avait décidé de repousser le plus loin possible les frontières de l'exploration musicale, Tokyo Jihen revient à un son rock plus brut, parfois plus festif, avec des influences jazzy, principalement dues à la présence d'un pianiste.

TokyoJihen4
C'est H Zeddo M qui composera le premier single du groupe : Gunjou Biyori, qui ira se classer à la seconde place de l'Oricon, derrière Mickey, le hit de Gorie with Jasmine and Joann. Toujours dans une veine rock, le second single Sounan sortira un mois plus tard et se classera lui aussi à la seconde place de l'Oricon. Dans cette courte période de temps sortira encore un mois plus tard, le 25 novembre 2004, le premier album de Tokyo Jihen, Kyouiku. Comme les deux singles que l'on y retrouve, Kyouiku se classera deuxième de l'Oricon, derrière le nouvel album de Ken Hirai, produit et en partie arrangé par Kamada Seiji, le bassiste de Tokyo Jihen !

TokyoJihen5
Au début de 2005, pendant un mois, le groupe va enchaîner la quinzaine de dates de sa tournée Dynamite!, alors que la rumeur d'un single appelé Himitsu commence à enfler. Finalement, ce single sera repoussé puis annulé, et la chanson se retrouvera sur le second album de Tokyo Jihen. Hormi une première tournée nationale, la première partie de l'année est plutôt tranquille, jusqu'au mini-séisme que provoque en juillet l'annonce du départ simultané de Hirama Mikio et de Hiizama Masayuki, respectivement guitariste et pianiste du groupe, qui souhaitent se consacrer d'avantage à leurs carrières respectives. Dans le cas de Hirama Mikio, des rumeurs (non commentées par l'entourage de la star) circuleront sur le fait que la séparation est due à une mauvaise entente entre lui et la chanteuse, et même que Shiina Ringo et Hirama Mikio auraient entretenu une relation qui se serait mal terminée.

■  Seconde phase

TokyoJihen7
Le destin de Tokyo Jihen sera fixé quelques mois plus tard : le remplacement des deux membres ayant quitté le groupe fut annoncé en septembre. Ukigumo, membre de la formation indies Petrolz et qui avait travaillé avec Shiina Ringo sur son dernier album, Kalk Samen Kuri no Hana, devint alors le nouveau guitariste de Tokyo Jihen, tandis que H Zeddo M fut remplacé par Izawa Ichiyou, membre d'Appa également en Indies. Le logo du groupe, une grue en origami, changea également à ce moment là, pour devenir plus complexe.

Tokyo Jihen8
Shiina Ringo avait déjà en tête la chanson-titre du nouveau single, destiné à présenter les nouveaux membres du groupe, Shuraba. C'est à ce moment là qu'il fut demandé à la chanteuse de composer le thème du drama Oh-oku ~Hana no Ran~, elle dût donc adapter sa chanson pour qu'elle corresponde à l'univers traditionnel de série. Le 02 novembre sort le single Shuraba, qui propose un son plus clair, moins brut que les productions précédentes de Tokyo Jihen. Le single marchera moins bien que les précédents puisqu'il ne dépassera pas la cinquième place de l'Oricon, il s'en vendra toutefois plus de 100.000 exemplaires. En décembre, la nouvelle formation va réaliser ses deux premiers concerts lors du très théâtral DOMESTIC! Virgin Line, auxquels participe une chorale de 50 enfants. Lors de ces deux concerts sont interprétés la majorité des titres qui composeront le second album du groupe, prévu pour le 25 janvier, ADULT.

tjsotc
Celui-ci, décliné en deux éditions, POUR HOMME et POUR FEMME va être un grand succès et le premier disque de Tokyo Jihen à atteindre la première place de l'Oricon. Le son proposé est plus jazz que sur le premier album et la critique est unanime sur sa qualité. Suivant ce succès, le groupe part pour la plus grande tournée jamais réalisée par n'importe lequel de ses membres, puisque DOMESTIC! Just Can't Help It sillonera le pays pendant plus de 20 dates. A part la sortie en mars d'un DVD de vidéos inspirées de ADULT et de la vidéo de leur tournée, l'actualité du quatuor sera assez morne en 2006. Ils apparaîtront toutefois dans différents évènements musicaux : tout d'abord à un concert intitulé SOCIETY OF THE CITIZENS vol.1 au côté de SOIL&"PIMP"SESSIONS et des Zazen Boys (deux groupes que Shiina Ringo apprécie beaucoup), pendant lequel Hata Toshiki ne put pas jouer car il s'était cassé le bras, puis au cours de la tournée COUNTDOWN JAPAN 06/07, toujours aux côtés de ces deux groupes, mais aussi de YUI.

■  Une petite révolution ...

TokyoJihen9
Après la pause orchestrée par Shiina Ringo partie travailler autour du film Sakuran, un single fut annoncé pour juillet 2007, et les informations sur celui-ci avaient de quoi surprendre les fans ! Premièrement, son nom : OSCA, ne ressemble en rien à aucun autre titre du groupe, et surtout, écrit en romaji ce qui est une première pour tout la carrière de Shiina Ringo. Mais là où l'affaire devient surprenante, c'est que la chanteuse n'est ni compositrice du titre, ce qui n'était pas arrivé depuis Kyouiku, ni surtout l'auteure ! En effet, cette chanson est à mettre au crédit du guitariste Ukigumo, en tant que reprise de son groupe Indies Petrolz. Il s'agit là de la première fois que la chanteuse, friande de reprises d'artistes divers, place une de ces reprises en face A d'un single. Et pour ne pas faire mentir la tradition, OSCA s'adjuge la deuxième place à l'Oricon, derrière un single de collaboration entre de vieilles références que sont Teraoka Yohito, Matsutoya Yumi et Yuzu.

ukigumo izawa
On a entre temps appris qu'OSCA n'était que la première d'une série de sorties prévues pour la seconde moitié de l'année 2007. En effet, peu après l'annonce de la sortie d'OSCA avait été annoncé non seulement un deuxième single, KILLER TUNE, prévu pour août, mais aussi le troisième album du groupe, suivi par une tournée. Un peu plus d'un mois après OSCA sort KILLER TUNE, dont la face A est composée par Izawa Ichiyou, le pianiste de Tokyo Jihen, responsable des faces B d'OSCA, alors qu'Ukigumo s'occupe cette fois des faces B. KILLER TUNE recevra un bon accueil chez les fans et ira se classer à la cinquième place de l'Oricon, en se vendant un peu moins qu'OSCA.

shiina hata kameda
Tous les regards sont cependant déjà tournés sur le nouvel album de Tokyo Jihen, Variety, suivant une logique qui veut que les noms des albums de la formation fassent référence à des programmes télévisés. On sait désormais que cet album sera composé intégralement par les musiciens du groupe et qu'il sera, des propres dires de Shiina Ringo, leur album le plus pop.

tokyo jihen oricon style
Accompagné par leur seconde apparition à l'émission Bokura no Ongaku, Variety sort le 26 septembre. Se classant à la seconde place de l'Oricon derrière le nouvel album d'Ai Otsuka, il fait considérablement moins bien en première semaine que les 2 précédents : "seulement" 101.475 exemplaires vendus. Cependant, cette année 2007 voit un effondrement toujours plus conséquent des ventes de disque et la quasi-totalité des artistes doit faire face à des résultats commerciaux très en dessous de leurs standards. De plus, ces chiffres somme toute absolument honorables ne doivent pas être interprété comme une perte de popularité du groupe, en témoigne le succès de la nouvelle tournée de Tokyo Jihen, dont les tickets pour les 4 dates de Tôkyô s'écouleront en à peine quelques minutes !
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 62 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité